RP et médias sociaux en symbiose

Voici leurs réponses :

 Michelle Blanc

Consultante, conférencière, auteure : Analyweb inc.
Twitter : @MichelleBlanc

«  En réalité comme le disait un grand Gonz des relations publiques :  On va mettre le public au cœur des relations. Les médias sociaux permettent à tout le monde de donner leur point de vue, qu’ils s’agissent de publics internes autant que des publics externes d’une organisation. Qui est mieux placé que les gens de relations publiques pour dialoguer ? C’est un peu ça le changement de paradigme et ce qui est difficile pour les gens de relations publiques ou pour les gens de marketing. Encore plus difficile pour les gens de marketing, c’est qu’ils ont l’habitude de dire mais ils n’ont pas l’habitude d’écouter, évidemment les médias sociaux introduisent la notion de dialogue bidirectionnel.

C’est pourquoi au niveau mondial, il y a un shift présentement sur la question de qui est le mieux placer pour gérer les médias sociaux ? Les gens de marketing ou les gens de relations publiques ? Au niveau international, à cause des médias sociaux, on se rend compte à présent de l’inefficacité communicationnelle interne des organisations . Si on pose une question de relations publiques, relations humaines ou de production à la personne qui va gérer les médias sociaux, elle n’aura pas toutes les réponses et devra communiquer avec ses collègues pour les trouver, le temps apparaîtra assez rapidement sur les médias sociaux d’où l’apparition d’une problématique communicationnelle interne.

Alors c’est le fun, car c’est un moment où il y a beaucoup de changement au niveau organisationnel et pour une fois les relations publiques vont peut-être être capables de mieux se positionner dans le niveau fonctionnel des organisationsà cause de ce fait là.

Ça va ? Elle est pas pire ma réponse ? Fiouuuuuuu ! »

 Bruno Guglielminetti

Directeur de la Communication numérique : Le cabinet de relations publiques NATIONAL
Twitter : @Guglielminetti

« Les influenceurs sont sur les médias sociaux et il faut pouvoir les cibler pour se donner une plus grande visibilité, car ce que l’on veut en premier c’est donner de la visibilité à nos clients. Dépendamment du type de visibilité que l’on désire, on se positionne différemment sur les médias traditionnels ou sur les médias sociaux. Ce qui est nouveau et propre aux médias sociaux, c’est la notion de rejoindre les influenceurs. Tout a commencé avec les bloggeurs. »

 Guillaume Tremblay St-Gelais

Rédacteur Web : Bang Marketing
Twitter : @Guillaume0210

« Quand on travaille dans les relations publiques, on doit connaître l’opinion du public pour pouvoir établir des stratégies et des actions répondant à leurs besoins. Les médias sociaux représentent un moyen instantané de recueillir l’opinion du public  : le phénomène de rétroaction. Par la suite, on est capable d’ajuster le tir. Auparavant, on réalisait de longues études de marché, maintenant on obtient des résultats de campagnes de relations publiques presque instantanément. »

 Cyril Bernier

Analyste stagiaire Marketing Web : Samson Bélair / Deloitte Touche
Twitter : @stifly

« Comme les gens vont se renseigner vis-à-vis de leurs pairs sur Internet, les médias sociaux et les relations publiques sont complémentaires. Avoir une opinion sur Facebook et Twitter, ainsi que s’insérer dans les conversations, contribuent à amplifier le message que l’on veut transmettre et influencer les choix et les décisions de notre cible. »

 Joachim Coste

Publisher relations analyst : Mediative
Twitter : @jcoste

« Les médias sociaux et les relations publiques vont de pair pour deux raisons. Premièrement, les médias sociaux permettent de faire de la veille pour voir ce que pensent les gens. Deuxièmement, cela donne l’opportunité et la capacité de réagir rapidement à leurs propos et d’aller à la source du problème. On a la possibilité de prendre en note pour réagir, corriger et donner la bonne information. »

 Christine Latendresse

Gestionnaire de projets : Sun Média
Twitter : @LatendresseC

« Dans une situation de gestion de crise, on peut pousser les informations rapidement et en temps réel. Si l’on prend l’exemple d’Hydro-Québec et de la crise, au niveau des points de presse, on se rend compte qu’ils auraient pu régler la crise encore plus facilement en créant un compte Twitter juste pour l’évènement afin de diffuser des nouvelles à ce propos. »

 Marianne Brault

Adjointe, Relations publiques et réseaux sociaux : Musée des beaux arts de Montréal
Twitter : @mariannebrault

« Les médias sociaux permettent de prendre le pouls d’une communauté plus jeune donc pas forcément les gens qui prennent le temps de remplir des petits coupons pour donner leurs commentaires ou qui vont téléphoner au service à la clientèle pour se plaindre. Savoir ce que pensent les gens est définitivement utile en relations publiques.

Les médias sociaux vont même jusqu’à inciter les gens à passer à l’action, à poser des gestes. Anecdote : Une dame de Carleton qui m’a écrit sur Twitter dit « Depuis que je vous suis sur Twitter, je n’arrête pas d’aller à Montréal voir des expositions, je m’y suis rendue trois fois depuis le début de l’année, alors que je dois passer par dix heures de voyage ! ». En temps normal, elle ne serait pas venue, maintenant elle vient : les résultats sont là ! »

 Jonathan Gagné

Chargé de projet Web : Musée des beaux arts de Montréal
Twitter : @Jo_Gagne

« Parce que c’est une nouvelle façon de rejoindre ton public et d’avoir un feedback en direct. D’autres questions ? »

 Mirzet Kadric

Associé et stratège Web : Fly Conseils
Twitter : @mkadric

« Les relations publiques se définissent par un concept de rétention qui permet aux entreprises de communiquer avec les clients directement suite, par exemple, à une plainte sur les médias sociaux. En faisant des recherches assez simples avec des outils gratuits ou payants (Radian6), on est capable d’identifier quel est le mood général des gens et l’opinion qu’ils ont. Si l’on décèle une opinion positive, on peut la renforcer et on peut également tourner une perception négative en positive. »

Suite à ces rencontres

C’est un fait établi que les médias sociaux et les relations publiques sont en symbiose. Mais quant aux raisons, chacun y va de son propre ressenti. Ce n’est pas un hasard si l’article le plus lu en ce moment sur Infopresse s’intitule Les médias sociaux sont toujours plus présents dans les relations publiques.

À noter! Cet article a été initialement publié sur le blogue de l’agence Web montréalaise Kryzalid. Lire l’article original!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s